Medical Training Center

Retour

Les Hôpitaux Robert Schuman regroupent l’activité de plus de 250 médecins dont plus de 90 chirurgiens. Chaque discipline évolue sur le plan des connaissances mais aussi sur le plan des technologies. Tout médecin a le devoir de se tenir informé et de développer et pratiquer les nouvelles techniques dans sa spécialité.

Ce souci de formation permanente n’est pas exclusivement dévolu aux médecins mais à toutes les professions paramédicales qui sont les maillons indispensables pour rendre performants la prise en charge, le diagnostic et les traitements.

Afin de répondre à ce besoin de formation, en particulier dans les disciplines chirurgicales et plus spécialement celles traitant de l’appareil locomoteur, il a été créé en 2006 le Medical Training Center (MTC) dans les locaux de l’Hôpital Kirchberg, structure unique au Grand-Duché et dans la Grande Région.

La structure

L’architecture du MTC permet de l’utiliser aussi bien comme salle de conférence (100 places) que comme salle de travaux pratiques.

Pour les travaux pratiques ont été créés 12 postes de travail. Un poste, dévolu à l’enseignant, permet de réaliser les interventions sur pièce anatomique, lesquelles seront ensuite reproduites par les participants. Les installations techniques autorisent aussi bien des implantations de prothèses que des dissections de lambeaux, de l’endoscopie du genou, du poignet, du coude ou de l’épaule.

Chaque session peut assurer l’enseignement de 36 chirurgiens. Toutes ces interventions sont enregistrées et peuvent être télétransmises. L’interconnexion avec les 8 salles d’opération permet la transmission en direct des interventions en préambule aux démonstrations techniques.

Les enseignants

L’enseignement fait appel aux experts européens reconnus pour leurs compétences, leur créativité, leur expérience et leurs qualités pédagogiques. Les listes suivantes ne sont pas exhaustives et peuvent être complétées en fonction de nouvelles technologies et demandes de la part des organisateurs et participants.

Dans le domaine de la chirurgie de la main et du membre supérieur, le staff des enseignants est actuellement composé par :

  • le Professeur Alain Masquelet, chef du service d’orthopédie à l’Assistance publique des Hôpitaux de Paris et directeur du laboratoire de microchirurgie, Université Paris XIII et ex-président de la SOFCOT,
  • le Professeur Eliza Lebreton, chef du service de chirurgie plastique et de chirurgie de la main au C.H.U. de Nice,
  • le Docteur Michel Schoof, chirurgien plasticien directeur de SOS Main Lille (France),
  • le Professeur John Stanley, chirurgien orthopédiste, Université de Manchester (UK),
  • le Professeur Luca Vaienti, titulaire de la chaire d’enseignement de chirurgie plastique à l’Université de Milan (Italie).

L’équipe de chirurgiens orthopédistes de la chirurgie du membre inférieur est également importante :

  • Docteur Jean-Pierre DELCOURT, Liège (Belgique),
  • Professeur Frédéric ALMQVIST, Gent (Belgique),
  • Professeur Robert VERDONK, Gent (Belgique),
  • Docteur Jean-Louis BRIARD, Rouen (France),
  • Docteur Adrien WIJNE (Luxembourg),
  • Docteur Pascal RIPPSTEIN, Zurich (Suisse),
  • Docteur Otmar HERSCHE, Zurich (Suisse).

Partenariats et mécénat

Les partenariats

Les partenariats avec l’industrie biomédicale sont importants et, dès sa création, le MTC a bénéficié d’une convention avec le groupe américain Johnson and Johnson, qui a pour filiale la société DePuy-Mitek et Synthes. Plus récemment, le groupe Zimmer a rejoint le MTC. Ces sociétés assurent la logistique pour le matériel ancillaire indispensable à la pose des prothèses.

La Donation Bouriez a, depuis plus de 20 ans, créé une Bourse européenne d’étude destinée aux jeunes chirurgiens de la main et microchirurgiens qui souhaitent parfaire leurs connaissances. Ils sont accueillis pour une période de six mois et participent à toutes les activités d’enseignement, de consultation, de chirurgie réglée ou d’urgence dans le cadre de SOS Main Luxembourg. Ils doivent également participer à une ou plusieurs publication(s) scientifique(s). Les boursiers viennent d’Europe, d’Amérique centrale, d’Amérique du Sud, etc. La Donation a très généreusement contribué à équiper le MTC de microscopes et d’un système audio-visuel.

L’organisation type des cours de formation

Un cours type de deux jours débute par quelques conférences courtes situant les nouvelles technologies et les indications, puis trois à quatre interventions chirurgicales réalisées en direct sont transmises dans la salle de conférence avec la possibilité de dialoguer en permanence entre la salle et le chirurgien.

La seconde journée est consacrée à la répétition des techniques présentées la veille. Le chirurgien sénior réalise à nouveau l’intervention sur pièce anatomique en décomposant tous les temps, ce que n’autorise pas une chirurgie « live » chez un patient. Ensuite, le participant va répéter la même procédure à son poste de travail sous le contrôle direct des séniors.

Nous avons pu démontrer que cette technique d’enseignement était le meilleur moyen pour former les chirurgiens à ces nouvelles technologies et réduire considérablement la courbe d’apprentissage.