Communiqués de presse

Retour

Retrouvez dans cet espace les communiqués de presse des Hôpitaux Robert Schuman.

15 décembre 2022

16 nouveaux médecins entre février 2021 et mai 2022

Fortement ancré dans le paysage hospitalier luxembourgeois, le groupe des Hôpitaux Robert Schuman (HRS) a accueilli, depuis février 2021 et jusqu’au 1er mai 2022, 16 nouveaux médecins dans différentes spécialités.

Ophtalmologie
Dans le cadre de la mise en route du Service National d’Ophtalmologie Spécialisée, un médecin spécialiste en ophtalmologie – Dr Joyce Döhmer-Chan, a été engagée en février 2021. Elle rejoint le cabinet des Docteurs Emilie Costantini, Xavier Ricaud et George Hayek. Après des études en médecine à l’Université à Hong-Kong, Dr Döhmer-Chan a fait une spécialisation en ophtalmologie pédiatrique et strabisme au Hong Kong Eye Hospital suivi d’un Clinical Fellowship dans la même spécialisation au Moorfields Eye Hospital à Londres. Son activité principale au sein des HRS consiste en la prise en charge médicale et chirurgicale du strabisme et des pathologies ophtalmologiques pédiatriques.

Anesthésie – Réanimation
Dr Jeff Klein
, médecin spécialiste en anesthésiologie a rejoint l’équipe des médecins anesthésistes-réanimateurs sur le site de l’Hôpital Kirchberg le 1er mai 2021. Dr Klein détient un diplôme de Master en médecine à l’Université catholique de Louvain, Bruxelles. Il a fait sa spécialisation ensuite aux Hôpitaux Universitaires de Munich – Klinikum rechts der Isar, TU München, Klinikum Freising, et Klinikum Bogenhausen, München.
Dr Thomas Schmoch, médecin spécialiste en anesthésiologie, a débuté son activité au sein des HRS le 1er octobre 2021. Il rejoint l’équipe des médecins anesthésistes sur le site de l’Hôpital Kirchberg. Dr Schmoch a précédemment travaillé à l’Hôpital Universitaire de Essen (Universitätsklinikum Essen, centre pour le traitement du syndrome de détresse respiratoire aiguë (ARDS) et l’oxygénation par membrane extracorporelle (ECMO)). Entre octobre 2013 et juin 2020 Dr Schmoch a exercé, d'abord comme médecin assistant, puis, depuis 2018, comme médecin spécialiste en anesthésie à l’Hôpital Universitaire de Heidelberg (Universitätsklinikum Heidelberg). Dr Schmoch détient un diplôme de spécialisation en soins intensifs (Zusatzbezeichnung Spezielle Intensivmedizin) et en médicine d’urgence (Zusatzbezeichnung Notfallmedizin). Son domaine de recherche est la septicémie, dont il étudie la physiopathologie en collaboration avec les universités de Essen et de Heidelberg. Par ailleurs il est auteur d’un grand nombre de publications sur les causes et le traitement des septicémies, notamment pour le Réseau Allemand de Compétence pour le Sepsis (SepNET), dont il est également membre.
Dr Manuel Heger, médecin spécialiste en anesthésiologie, fait partie de l’équipe des médecins anesthésistes à la Clinique Bohler depuis le 1er décembre 2021. Dr Heger a précédemment travaillé à la Clinique de Sarrebruck (Klinikum Saarbrücken) depuis 2000. Il s’occupait tout au long de sa carrière clinique de la prise en charge en anesthésie obstétrique. Il a obtenu son diplôme de médecine à l’Université de la Sarre (Universität des Saarlandes).

Gériatrie
Depuis le 15 juillet 2021 Dr Fouzia Zidane-Bekkar exerce au service de gériatrie des HRS. Dr Zidane-Bekkar a fait des études en médecine générale à la Faculté de médecine de Constantine en Algérie et en médecine interne à la Faculté de médecine d’Alger. Dr Zidane-Bekkar a fait sa spécialisation en gériatrie à la Faculté Claude Bernard Lyon 1 et a occupé le poste de gériatre au sein des Hospices Civils de Lyon. Elle a ensuite poursuivi depuis 2006 sa pratique en tant que médecin gériatre au sein de l’Hôpital gérontologique de Fourvière à Lyon et possède une longue expérience dans le domaine onco-gériatrique.

Service Urgences
Dr Diane Keil
a rejoint le 1er juin 2021 l’équipe des médecins urgentistes des HRS. Après une formation en médecine d’urgence au Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble, Dr Keil a exercé cette spécialité au sein du centre Hospitalier Régional de Metz-Thionville. En 2019 elle a rejoint l’équipe des Urgences SMUR de la Clinique Saint Joseph à Arlon. Dans le cadre de sa formation continue, Dr Keil a obtenu des diplômes universitaires (par ex. Advanced Life Support en 2020, Capacité de Médecine de Catastrophe en 2019, etc.) et contribue à la formation des étudiants et du personnel paramédical.

Orthopédie/Traumatologie
Dr Yves Salentiny
a rejoint le 1er septembre 2021 le groupe orthopédique aux HRS des Docteurs Gregor Baertz, Paul Devaquet, Patrick Dohn et Joe Wagener à l’Hôpital Kirchberg. Dr Salentiny est affecté à la chirurgie de l’épaule et du coude. Dr Salentiny a poursuivi, après sa spécialisation en chirurgie orthopédique, une formation ciblée sur l’épaule et le coude dans le cadre d'un fellowship renommé à Annecy et Lyon. Dr Salentiny a travaillé pendant 9 ans en Suisse, dans les hôpitaux de Liestal, Davos et Bâle.
Dr Reiner Ritzer, médecin spécialiste en orthopédie, a débuté ses activités au sein des HRS le 1er mai 2022. Dr Ritzer a rejoint le cabinet des rhumatologues Drs Guischer, Hirsch et Triki. Après des études de médecine à l'Université d'Aix-la- Chapelle (RWTH Aachen), Dr Ritzer a fait sa spécialisation en orthopédie au Krankenhaus der Barmherzigen Brüder à Trèves. Il occupait ensuite le poste de Leitender Oberarzt à l'hôpital de Birkenfeld dans le service d'orthopédie conservatrice. Entre 2016 et 2022 Dr Ritzer était responsable du service d'orthopédie conservatrice à l'hôpital St. Franziskus de Saarburg.

Médecine interne
Dr Aurélie Theis
, médecin spécialiste en médecine interne a débuté son activité professionnelle aux HRS le 1er septembre 2021. Dr Theis était précédemment médecin en voie de spécialisation à la Ludwig-Maximilians-Universität à Munich, au Krankenhaus der Barmherzigen Brüder à Trèves et au sein des HRS. Elle a terminé ses études en médecine générale à l’Université Louis Pasteur à Strasbourg en France et s’est ensuite spécialisée en médecine interne et en médecine du sport.

Chirurgie vasculaire
Dr. Susanne Honig
, médecin spécialiste en chirurgie vasculaire et viscérale, a rejoint le 1er octobre 2021 l'équipe de chirurgie vasculaire sur le site de l'Hôpital Kirchberg, aux côtés de Priv. Doz. Dr. Dirk Grotemeyer et Dr Daniel Manzoni. Après avoir terminé ses études de médecine à l'Université de Leipzig en 2010, le Dr. Susanne Honig a commencé sa formation chirurgicale au Centre Hospitalier d'Aschaffenburg, où elle a d'abord obtenu son diplôme de spécialiste en chirurgie viscérale en 2016, avant de commencer sa spécialisation en chirurgie vasculaire. Elle a rejoint en 2017 le Universitäres Herz- und Gefässzentrum Hamburg de l’Universitätsklinikum Hamburg-Eppendorf, où elle a obtenu son diplôme de spécialiste en chirurgie vasculaire en 2019. A partir de 2020 Dr. Honig occupait le poste de chef de clinique (Oberärztin), puis celui de chef de clinique gérant et d'adjointe permanente du directeur de la clinique (geschäftsführende Oberärztin). Outre la chirurgie vasculaire ouverte, Dr Honig a obtenu en mai 2019 le titre "chirurgienne endovasculaire DGG".

Neurochirurgie
Dr Gernot Surges, médecin spécialiste en neurochirurgie, fait partie de l’équipe des neurochirurgiens des HRS depuis le 1er février 2022. Il a rejoint le groupe des Docteurs Christoph Busert, Georg Fries et Michael Kiefer. En tant que chef de clinique (Oberarzt) au Krankenhaus der Barmherzigen Brüder à Trèves, Dr Surges a pratiqué dans le domaine du traitement des hémorragies cérébrales, des accidents vasculaires cérébraux, des traumatismes crâniens et du rachis et des pathologies de la colonne vertébrale. Il dispose d’une longue expérience dans la technique de la neuromodulation pour le traitement de la douleur, des troubles de la motricité et de la spasticité.

Oto-Rhino-Laryngologie (ORL)
Dr Bianca Kohne
n, médecin spécialiste en ORL, a débuté ses activités au sein des HRS le 1er février 2022. Elle a rejoint le cabinet du Dr Alain Beck. Après des études de médecine à Bonn en Allemagne, Dr Kohnen a achevé sa formation de spécialiste en ORL au mois de février 2019 à Trèves, à l’hôpital Klinikum Mutterhaus der Borromäerinnen. Pendant son parcours de sept ans dans cet hôpital, Dr Kohnen a pu acquérir une large expérience dans la prise en charge des pathologies ORL aussi bien dans le domaine stationnaire que dans le domaine ambulatoire.

Gynécologie – obstétrique
Dr Nieves Crespo Sanchez
fait désormais (depuis le 1er février 2022) partie de l’équipe des médecins spécialistes en gynécologie et obstétrique des HRS. Elle collabore avec le groupe gynécologique des Docteurs Crina Buicu, Laurent Juncker, Ambroise Genin, Laurent Makke, Vincent Massard et Emmanuelle Mendonça. Dr Crespo Sanchez a obtenu son diplôme en médecine et chirurgie à l’Université de Madrid en 2007. De 2008 à 2012 elle a poursuivi sa spécialisation en obstétrique et gynécologie à l’Hôpital universitaire Gregorio Marañón à Madrid. Pendant presque 10 ans Dr Crespo Sanchez était en charge de la gestion hospitalière et extra-hospitalière des grossesses à haut risque au sein de la Maternité Grande-Duchesse Charlotte au Centre Hospitalier de Luxembourg. Elle s’est aussi activement occupée du diagnostic échographique et de la prise en charge des pathologies foetales.

Psychiatrie juvénile
Dr Denise Rossaro
a rejoint le 1er mars 2022 l’équipe des psychiatres au sein du Service National de Psychiatrie Juvénile des Hôpitaux Robert Schuman. Elle a suivi ses études en médecine à l’Université de Heidelberg (Ruprecht Karls Universität Heidelberg). Dr Rossaro connaît très bien le service de psychiatrie juvénile des HRS, puisqu’elle y travaillait déjà entre 2003 et 2011. Elle a participé à la création et au développement du service d’hospitalisation en 2003 et de l’hôpital de jour de la Psychiatrie Juvénile des HRS en 2007. En 2011 elle était nommée chef de service (Chefärztin) du service de psychiatrie juvénile de la St. Anna-Virngrund Klinik à Ellwangen (Allemagne). Dr Rossaro possède une longue expérience dans le domaine du traitement hospitalier (aigu), semi-hospitalier et ambulatoire de l'ensemble du spectre des troubles psychiatriques de l'enfant et de l'adolescent.

Cardiologie
Dr Maria Kyriakopoulou, médecin cardiologue spécialisé en rythmologie, a rejoint les HRS le 1er avril 2022. Suite à ses études effectuées à l’Université de Crète et à l’Université Libre de Bruxelles Dr Kyriakopoulou a obtenu son diplôme de docteur en médecine avec grande distinction (Université de Crète, (UOC), Grèce). Dr Kyriakopoulou a poursuivi sa spécialisation en cardiologie à l’Université Libre de Bruxelles (ULB) auprès de laquelle elle a obtenu son diplôme (Master) de spécialisation en cardiologie avec grande distinction en 2017. Dr Kyriakopoulou a fait un fellowship en électrophysiologie cardiaque interventionnelle à l’hôpital AZ Sint-Jan, Bruges, Belgique (2018-2019). Elle était précédemment résidente en cardiologie spécialisée en rythmologie au Centre Hospitalier de Luxembourg (CHL). Dr Kyriakopoulou est membre du groupe de rythmologie/ électrophysiologie cardiaque interventionnelle de l’Institut National de Chirurgie Cardiaque et de Cardiologie Interventionnelle (INCCI).

Psychiatrie adulte
Dr Rashad Safarov
, médecin spécialiste en psychiatrie, a débuté ses activités au sein des HRS le 1er mai 2022. Dr Safarov a travaillé au Centre Hospitalier de Luxembourg en tant que médecin en voie de spécialisation jusqu'en décembre 2021. En 2021 Dr Safarov a réussi son examen de spécialisation en psychiatrie et psychothérapie en Allemagne et a obtenu le 17 décembre 2021 la reconnaissance de médecin spécialiste au Luxembourg.

10 octobre 2022

Communiqué de la part de la Fédération des hôpitaux luxembourgeois : Notre système de santé repose sur l’attractivité de la médecine hospitalière

La Fédération des hôpitaux luxembourgeois (FHL) regrette profondément la démission collective des médecins du service de cardiologie du Centre Hospitalier du Nord (CHdN). Les membres de la FHL adressent tout leur soutien au CHdN. Dans ce contexte ils insistent sur l’importance du maintien et du développement de l’attractivité de la médecine hospitalière sur laquelle repose notre système de santé et propose un certain nombre de pistes pour la rendre encore plus attractive.

En ce sens, la FHL précise que le système de santé luxembourgeois repose actuellement sur des bases saines. Ses valeurs de solidarité, d’accès universel aux soins et de qualité ne sont pas remises en cause. Son financement est équitable, sa cohésion, sa performance et sa résilience sont bonnes. La prise en charge multidisciplinaire et multi professionnelle au service du patient repose sur la triple relation de confiance patient-médecin spécialiste-institution hospitalière. Il ne favorise ni la médecine à deux vitesses, ni la concurrence déloyale et implique l’engagement responsable et solidaire du corps médical.
Le virage ambulatoire initié par les hôpitaux existe de longue date et continue à se renforcer. L’hospitalisation de jour continue à augmenter. Elle a déjà représenté 44,8% du total des admissions en 2019 contre 31% en 2010. A titre d’exemple, en l’année 2020, le nombre total d’admissions hospitalières est de 121.178, dont 66.545 admissions stationnaires et 54.633 en ambulatoire.

La FHL constate néanmoins aussi un certain nombre de fragilités et de défis à relever tels que :

  • Les difficultés croissantes d’accès aux soins primaires et secondaires ;
  • Le manque général de ressources humaines pour les médecins et les métiers de la santé au Luxembourg, dans la Grande Région et en Europe ;
  • Le nécessaire renforcement des soins primaires et de l’accès à la médecine générale ;
  • L’interface entre la médecine générale et les soins hospitaliers (par amélioration du parcours du patient) ;
  • Le défaut d’attractivité de la médecine hospitalière par rapport à l’exercice libéral exclusif « en cabinet de ville ».

Quels sont les avantages et intérêts pour le système de la santé de la médecine hospitalière ?
La médecine hospitalière offre un cadre organisationnel et un soutien permanent par l’ensemble des professionnels de la santé et des autres services existants à l’hôpital. Elle permet de travailler au sein d’équipes multi professionnelles et interdisciplinaires, d’échanger et de collaborer en permanence avec des spécialistes et des collègues du secteur au service des patients.
Rappelons également que la médecine hospitalière nécessite l’implication du médecin individuel et du collectif médical au niveau de l’organisation des services (médecin coordinateur), mais aussi de la stratégie menée au sein des organes de gouvernance institutionnels (conseil médical, conseil d’administration). Elle bénéficie en outre d’une démarche qualité et de gestion des risques collective.
A l’hôpital, la prise en charge de chaque spécialité englobe aussi bien des pathologies aiguës dans le cadre des urgences que le suivi de pathologies chroniques et de pathologies complexes et intriquées, qui requièrent alors une expertise interdisciplinaire.

Rappelons que la médecine hospitalière assure un service de haut niveau 24h/24 tout au long de l’année et permet aux professionnels de prendre part à des projets de recherche clinique et d’enseignement.
Quels sont les éléments d’attractivité de la médecine hospitalière ?

  • Exercice complet du métier de médecin spécialiste dans le cadre naturel de l’hôpital parmi ses pairs et au sein d’équipes de professionnels de la santé hautement qualifiés ;
  • Aspects déontologiques au service de la santé publique ;
  • Aspects scientifiques par la recherche clinique et de l’enseignement ;
  • Aspects financiers par la rémunération (attendue…) des gardes et astreintes ainsi que de l’activité non programmée ;
  • Soutien financier pour les activités indispensables du travail organisationnel par service et par parcours de soins, les travaux sur la qualité et de la gestion des risques, des questions d’hygiène et de gestion de matériel médical ;

Comment rendre la médecine hospitalière plus attractive ?
La FHL a listé plusieurs pistes de réflexion pouvant rendre la médecine hospitalière plus intéressante, en comparaison à l’exercice libéral exclusif et hors milieu hospitalier :

  • Intensifier et soutenir activement le développement des formations des médecins généralistes et spécialistes ainsi que des professionnels de la santé à Uni.lu ;
  • Éviter un développement concurrentiel des soins secondaires en dehors de l’hôpital ;
  • Ériger l’obligation déontologique existante de la participation des médecins à la continuité des soins en obligation légale ;
  • Rémunérer justement les gardes et les astreintes à l’hôpital ;
  • Créer des incitants tarifaires réservés à l’activité médicale en milieu hospitalier ;
  • Créer une juste rémunération pour l’activité médicale hospitalière en lien avec la l’organisation des services, la gestion de la qualité et des risques, le parcours de soins.
  • Tarification spécifique souhaitable des actes médicaux réservée au milieu hospitalier.

Ces pistes permettront de garantir et de développer l’accès, la qualité et la sécurité des soins hospitaliers au service des patients.

La FHL – colonne vertébrale de notre système de santé - souhaite aujourd’hui relever le défi de la perte de l’attractivité de la médecine hospitalière afin d’y remédier par des actions concrètes et concertées avec les médecins et tous les acteurs afin de continuer à offrir aux patients une médecine hospitalière performante, solidaire et attractive s’intégrant dans un système de santé luxembourgeois accessible et de grande qualité.


Contact :
Fédération des hôpitaux luxembourgeois
Dr Philippe Turk - Président
M. Sylvain Vitali - Secrétaire Général
N° tél : 42 41 42
sylvain.vitali

6 juin 2022

HRS arbeiten bei Hornhaut-Transplantation eng mit Uniklinikum Homburg zusammmen

Wenn die Hornhaut, ein feines und lichtdurchlässiges Gewebe, das die Augen schützt und zur Entstehung eines scharfen Bildes beiträgt, trübe wird, verliert die betroffene Person zunehmend die Sicht. Dies kann bis
zur vollständigen Erblindung führen.

Nachdem die Hornhaut in Mitleidenschaft gezogen worden ist, ist eine Hornhauttransplantation oft die einzige kurative Behandlungsmöglichkeit, um das Sehvermögen zurück zu erlangen. Die Hornhauttransplantation ist
die weltweit häufigste Form der Gewebetransplantation und weist eine Erfolgsquote von über 90% auf. Mit wenigen Ausnahmen kann jeder von uns nach seinem Ableben Hornhaut-Spender sein, dies unabhängig vom
Alter. Nach wie vor besteht jedoch ein Mangel an Spendern. Auch in Luxemburg!

8 avril 2022

« Enchanted Entanglement »

Un projet pluridisciplinaire à destination des adolescents pris en charge en psychiatrie juvénile, avec Tania Soubry, Sacha Hanlet et David Laplant.

Du 29 mars au 15 avril 2022 à la Kulturfabrik.

Les vacances de Pâques s’annoncent créatives pour une douzaine d’adolescents pris en charge au sein du Service National de la Pychiatrie Juvénile des Hôpitaux Robert Schuman. Le service entretient depuis des années une collaboration fructueuse avec la Fondation EME, qui permet régulièrement à des adolescents parfois en grande difficulté de se
connecter à eux-mêmes par le biais de médias artistiques tels que la musique et la danse, et de découvrir de nouvelles possibilités d'expression. Le travail avec des professionnels de différents domaines artistiques impressionne les jeunes et les amène souvent à se dépasser et à explorer de toutes nouvelles voies pour eux-mêmes.

Dans le cadre du projet «Enchanted entanglement» sous la direction de Tania Soubry, Sacha Hanlet et David Laplant, les adolescents explorent le sujet du réchauffement climatique et les relations entre les humains à travers d’ateliers de mouvement, d’enregistrements sonores, de voix et d’écriture. Le point fort du projet sera la création et le tournage d’un clip musical.

1 2 3 24