Carte des familles en deuil

Les chemins les plus difficiles -Hilde Domin (1909 – 2006)

Les chemins les plus difficiles sont empruntés seul, la déception, la perte, le sacrifice sont solitaires.
Même le mort qui ne reste sourd à aucun appel et ne se refuse à aucune demande ne nous assiste pas et ne fait que regarder si nous y arrivons.
Les mains des vivants qui se tendent sans nous atteindre sont comme les branches des arbres en hiver.
Tous les oiseux se taisent.
On n’entend que son propre pas et le pas que le pied n’a pas encore posé mais qu’il posera.
S’arrêter et se retourner ne sert à rien. Il faut aller de l’avant.

Prends une bougie dans tes mains comme dans les catacombes, la petite lueur respire à peine.
Et pourtant, lorsque tu auras marché longtemps, le miracle ne reste pas à la porte, parce que le miracle se produit toujours, et que sans la grâce nous ne pouvons vivre:
la bougie s’éclaire à la libre respiration du jour, tu la souffles en souriant alors même que tu fais un pas au soleil et que sous les jardins en fleurs la ville s’étend devant toi, et que dans ta maison la table est dressée pour toi.
Et que les vivants, à perdre encore et les morts, à ne plus perdre à jamais rompent pour toi le pain et te tendent le vin – et que tu réentends leurs voix tout près de ton cœur.

Vous venez de perdre une personne chère à votre cœur. Par ces temps difficiles, nous ne voulons pas vous laisser seul avec votre deuil et vous offrons la possibilité d’en parler. Appelez-nous.

Contact

Service Accompagnement et Pastorale HRS
BEMTGEN Marie-France : 2468-2601
DEMUTH Pascale : 2888-4886